Copropriété : Ma visite d’immeuble

par Gilles Frémont, Directeur de copropriété
Affichages : 422

Du trottoir d’en face, je scrute la façade. Déformation professionnelle oblige, je ne peux m’empêcher d’avoir le nez en l’air dès l’instant que j’arpente la ville, quel que soit le lieu.

Le jour se lève.

C’est l’heure, je tapote le code, ma date de naissance pour le clin d’œil (on s’amuse comme on peut), me voilà dans mon élément, comme un poisson dans l’eau, au beau milieu du hall de l’immeuble, le cœur des parties communes.

J’actionne l’interphone à défilement digital, je pars dans le mauvais sens une fois sur deux évidemment.

«Bonjour, c’est le syndic, je suis arrivé, je vous attends en bas».

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 681 de septembre 2022

À lire

Copropriété : La main courante

par Gilles Frémont, Directeur de copropriété
Affichages : 836

La loi de futilité de Parkinson est une loi empirique selon laquelle toute organisation donne une importance disproportionnée à des questions superflues.

Elle prend l’exemple d’un comité fictif discutant d’un projet de réacteur nucléaire et passant la majorité de son temps à discuter de problèmes mineurs mais faciles à comprendre, comme le type de matériau à utiliser pour l’abri à vélos du personnel, tout en négligeant la conception du réacteur lui-même.

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 680 de juillet août 2022

À lire

Copropriété : Coup de feu en cuisine

par Gilles Frémont, Directeur de copropriété
Affichages : 319

Je fais mille choses à la fois. Le coup de feu, c’est quand l’heure a sonné et qu’il faut livrer la marchandise, quand on ne peut plus tergiverser, quand tout s’accélère et se met au diapason, à la suite d’exercices mille fois répétés, entre organisation drastique et touche d’improvisation.

Le bureau court dans tous les sens, ça parle, ça s’accroche, la tension monte.

Comment vais-je faire pour tout finir, jamais je n’y arriverai c’est impossible, il me faudrait deux fois plus de temps.

Quoiqu’il arrive tout sera prêt à l’heure, j’en fais un point d’honneur. Le rendu final sera parfait. 

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 679 de juin 2022

À lire

Copropriété : Ma galaxie syndic

par Gilles Frémont, Directeur de copropriété
Affichages : 435

Je suis syndic de copropriété.

Savoir gérer, c’est savoir s’entourer. A ma droite, je vous présente mes copropriétaires. A ma gauche, mes entreprises.

Je suis syndic de copropriété, avec vue d’ensemble en bas sur le tarmac, en haut dans la cabine de pilotage. Je suis partout : dépositaire des doléances et donneur d’ordre. Pivot central et chef d’orchestre, tout passe par moi.

Mais seul, je ne suis rien. Je ne suis que le maillon d’une chaîne, une chaîne humaine pétrie de talents et de savoir-faire.

Bienvenue dans ma galaxie syndic. 

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 678 de mai 2022

À lire

Copropriété : Le mauvais payeur

par Gilles Frémont, Directeur de copropriété
Affichages : 643

Avant de lancer les grandes manœuvres d’une procédure judiciaire en recouvrement de charges, avant de dilapider l’argent du syndicat en frais d’avocats, huissiers et autres honoraires “syndic”, s’impose d’abord une longue phase de recouvrement amiable. C’est la partie immergée de l’iceberg, le travail de l’ombre du syndic percepteur. La phase amiable est souvent couronnée de succès. Mais à quel prix ? Avant la belliqueuse assignation et la mise en branle de la justice, le syndic tentera un dernier coup de fil. L’appel de la dernière chance par acquis de conscience. 

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 677 d'avril 2022

À lire

Copropriété : Mes 12 règles d’or en AG

par Gilles Frémont, Directeur de copropriété
Affichages : 1108

A chacun sa manière. L’assemblée générale est sans doute l’exercice le plus délicat dans mon métier, le plus périlleux, et sans doute le plus admiré. Que l’on soit débutant ou confirmé, novice ou aguerri, le trac de l’artiste avant de monter sur scène vous traverse à chaque fois. L’adrénaline qui rend accro les gestionnaires de copropriété, est aussi, parfois, ce qui les fait exploser en pleine lumière. Tôt le matin ou tard le soir, les palpitations et le sentiment de solitude vous saisissent dès lors que vous contemplez cette salle vide, sans filet, quelques minutes avant l’inéluctable entrée du public. L’assemblée générale, épreuve redoutable et magique, ne vous laissera jamais indifférent. 

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 676 de mars 2022

À lire

Copropriété : À mes débuts…

par Gilles Frémont, Directeur de copropriété
Affichages : 571

La tête dans le guidon et le nez dans les étoiles. Les années passent à une vitesse folle, on ne s’ennuie jamais dans notre métier. Une saison d’AG à peine terminée, voilà déjà la nouvelle. Je suis syndic, je n’ai pas le temps de me retourner, toujours dans l’action, toujours dans l’urgence. Il est pourtant précieux de prendre du recul parfois. Se souvenir du passé, c’est bon pour la mémoire. Les visages vous reviennent, on se laisse porter. Rétrospective. 

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 675 de janvier-février 2022

À lire

Copropriété : Le suppléant

par Gilles Frémont, Directeur de copropriété
Affichages : 1344

«Monsieur Frémont, je voulais vous signaler que j’ai eu une altercation avec Monsieur Brune. Il a contesté ma participation au conseil syndical, m’a traité de petit suppléant...et m’a enfermé dans la cave».

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 674 de décembre 2021

À lire

Copropriété : La réception de chantier

par Gilles Frémont, Directeur de copropriété
Affichages : 628

C’est un immeuble dans le style Henry IV, un ouvrage intouchable. Le genre d’immeuble où les fourches caudines des Architectes des bâtiments de France (ABF), vous clouent au pilori si votre projet n’est pas suffisamment à leur goût.

Avec les ABF, on n’innove point, on remonte le temps, et l’on revient au sacré. Avec les ABF, on ne discute point. C’est un immeuble où l’erreur est interdite, et les copropriétaires qui y habitent, ne vous font aucun cadeau.

Nous sommes dans le beau patrimoine, le grand patrimoine.

Et ce jour-là, je réceptionnais mon ravalement, avec Jean-Claude. 

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 673 de novembre 2021

À lire

Copropriété : On a éteint le chauffage

par Gilles Frémont , Chronique assurée et rédigée par l’Association nationale des gestionnaires de copropriété
Affichages : 1156

En copropriété, il y a des sujets sensibles. Des sujets hautement stratégiques, où le doigté, la finesse et le sang-froid du syndic deviennent une nécessité vitale. Des sujets avec lesquels on ne plaisante pas. La couleur du tapis, la trottinette des enfants sous l’escalier, l’emplacement du rack à vélos (au fond à gauche). Des sujets brûlants, où le moindre détail, comme un demi-degré Celsius, peut dégénérer en psychodrame et se muer en une féroce bataille. Les copropriétaires sont à couteaux tirés. 

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 672 d'octobre 2021

À lire