Copropriété : Ma galaxie syndic

par Gilles Frémont, Directeur de copropriété
Affichages : 240

Je suis syndic de copropriété.

Savoir gérer, c’est savoir s’entourer. A ma droite, je vous présente mes copropriétaires. A ma gauche, mes entreprises.

Je suis syndic de copropriété, avec vue d’ensemble en bas sur le tarmac, en haut dans la cabine de pilotage. Je suis partout : dépositaire des doléances et donneur d’ordre. Pivot central et chef d’orchestre, tout passe par moi.

Mais seul, je ne suis rien. Je ne suis que le maillon d’une chaîne, une chaîne humaine pétrie de talents et de savoir-faire.

Bienvenue dans ma galaxie syndic. 

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 678 de mai 2022

À lire

Copropriété : Le mauvais payeur

par Gilles Frémont, Directeur de copropriété
Affichages : 475

Avant de lancer les grandes manœuvres d’une procédure judiciaire en recouvrement de charges, avant de dilapider l’argent du syndicat en frais d’avocats, huissiers et autres honoraires “syndic”, s’impose d’abord une longue phase de recouvrement amiable. C’est la partie immergée de l’iceberg, le travail de l’ombre du syndic percepteur. La phase amiable est souvent couronnée de succès. Mais à quel prix ? Avant la belliqueuse assignation et la mise en branle de la justice, le syndic tentera un dernier coup de fil. L’appel de la dernière chance par acquis de conscience. 

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 677 d'avril 2022

À lire

Copropriété : Mes 12 règles d’or en AG

par Gilles Frémont, Directeur de copropriété
Affichages : 897

A chacun sa manière. L’assemblée générale est sans doute l’exercice le plus délicat dans mon métier, le plus périlleux, et sans doute le plus admiré. Que l’on soit débutant ou confirmé, novice ou aguerri, le trac de l’artiste avant de monter sur scène vous traverse à chaque fois. L’adrénaline qui rend accro les gestionnaires de copropriété, est aussi, parfois, ce qui les fait exploser en pleine lumière. Tôt le matin ou tard le soir, les palpitations et le sentiment de solitude vous saisissent dès lors que vous contemplez cette salle vide, sans filet, quelques minutes avant l’inéluctable entrée du public. L’assemblée générale, épreuve redoutable et magique, ne vous laissera jamais indifférent. 

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 676 de mars 2022

À lire

Copropriété : À mes débuts…

par Gilles Frémont, Directeur de copropriété
Affichages : 404

La tête dans le guidon et le nez dans les étoiles. Les années passent à une vitesse folle, on ne s’ennuie jamais dans notre métier. Une saison d’AG à peine terminée, voilà déjà la nouvelle. Je suis syndic, je n’ai pas le temps de me retourner, toujours dans l’action, toujours dans l’urgence. Il est pourtant précieux de prendre du recul parfois. Se souvenir du passé, c’est bon pour la mémoire. Les visages vous reviennent, on se laisse porter. Rétrospective. 

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 675 de janvier-février 2022

À lire

Copropriété : Le suppléant

par Gilles Frémont, Directeur de copropriété
Affichages : 858

«Monsieur Frémont, je voulais vous signaler que j’ai eu une altercation avec Monsieur Brune. Il a contesté ma participation au conseil syndical, m’a traité de petit suppléant...et m’a enfermé dans la cave».

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 674 de décembre 2021

À lire

Copropriété : La réception de chantier

par Gilles Frémont, Directeur de copropriété
Affichages : 474

C’est un immeuble dans le style Henry IV, un ouvrage intouchable. Le genre d’immeuble où les fourches caudines des Architectes des bâtiments de France (ABF), vous clouent au pilori si votre projet n’est pas suffisamment à leur goût.

Avec les ABF, on n’innove point, on remonte le temps, et l’on revient au sacré. Avec les ABF, on ne discute point. C’est un immeuble où l’erreur est interdite, et les copropriétaires qui y habitent, ne vous font aucun cadeau.

Nous sommes dans le beau patrimoine, le grand patrimoine.

Et ce jour-là, je réceptionnais mon ravalement, avec Jean-Claude. 

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 673 de novembre 2021

À lire

Copropriété : On a éteint le chauffage

par Gilles Frémont , Chronique assurée et rédigée par l’Association nationale des gestionnaires de copropriété
Affichages : 1005

En copropriété, il y a des sujets sensibles. Des sujets hautement stratégiques, où le doigté, la finesse et le sang-froid du syndic deviennent une nécessité vitale. Des sujets avec lesquels on ne plaisante pas. La couleur du tapis, la trottinette des enfants sous l’escalier, l’emplacement du rack à vélos (au fond à gauche). Des sujets brûlants, où le moindre détail, comme un demi-degré Celsius, peut dégénérer en psychodrame et se muer en une féroce bataille. Les copropriétaires sont à couteaux tirés. 

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 672 d'octobre 2021

À lire

Copropriété : l'AG masquée

par Gilles Frémont , Chronique assurée et rédigée par l’Association nationale des gestionnaires de copropriété
Affichages : 1101

Ça faisait deux ans qu’ils ne s’étaient pas vus... Et ils étaient franchement contents de se revoir. Je les sentais surexcités et joyeux comme jamais. Déchaînés. C’était la quille. Moi, j’étais sagement assis dans le fauteuil crapaud, costume-cravate, ordinateur sur les genoux, premier de la classe, la feuille allongée sur la table basse en cuir véritable. Le tapis moumoute me remontait sur les chevilles. Notre hôte de la soirée, Thierry, c’était le président du conseil syndical, la cinquantaine, un homme plutôt décontracté. Il avait l’habitude de nous recevoir, ça lui faisait plaisir, les enfants jouaient dans la chambre et passaient une tête de temps en temps. Nous étions tous bien enfoncés dans les canapés, et l’on savait pertinemment que les bouteilles nous attendaient dans le frigidaire. Mais d’abord, l’assemblée générale. Lâchez les chevaux.

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 671 de septembre 2021

À lire

Copropriété : Les bonnes mœurs

par Gilles Frémont , Chronique assurée et rédigée par l’Association nationale des gestionnaires de copropriété
Affichages : 1859

«Monsieur le syndic, nous avons eu la désagréable surprise de retrouver ce matin le hall d’entrée maculé de sang. Il y en avait partout du sol au plafond. Nous déplorons une fois encore le comportement particulièrement licencieux du locataire (ou sous-locataire, on ne sait plus) du rdc droite. Cette dame (ou ce monsieur, on ne sait plus), reçoit toutes les nuits des individus louches. Ça crie, ça tape dans les murs. Le local poubelles est jonché d’immondices, les préservatifs bouchent le siphon. Alors que nous avons désactivé le digicode, cette personne jette à ses visiteurs par la fenêtre, le vigik enroulé dans une chaussette en boule. Ce petit manège est bien huilé. Cette maison est devenue un lupanar. Par conséquent, nous vous mettons en demeure de faire cesser immédiatement cette situation chaotique qui n’a que trop duré. Il en va de votre responsabilité.

LE CONSEIL SYNDICAL.

PS : merci d’imputer la facture de nettoyage au propriétaire».

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 670 de juillet-août 2021

À lire

Copropriété : Une pluie de mails

par Gilles Frémont , Chronique assurée et rédigée par l’Association nationale des gestionnaires de copropriété
Affichages : 833

Ils arrivent toutes les deux minutes trente-cinq secondes, montre en main. Tel un petit sablier qui s’égrène inexorablement, une trotteuse qui fait tic-tac-tic-tac toute la journée, sans discontinuité. Oui, je compte les minutes qui séparent les mails entrants. J’ai un nouveau métier : tapeur de mails.

Que je les tape comme un forcené sur mon clavier, ou que je les dicte à Siri qui est devenu mon meilleur ami, mon secrétaire particulier, me voilà chaque matin happé dans le tourbillon infernal des mails, inoxydables, infatigables, increvables. J’écope du matin au soir, j’ai peur que le fleuve déborde ; peur d’en perdre une goutte ; peur de perdre le fil ; peur de fermer la petite fenêtre en bas de l’écran ; peur de partir en vacances.

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 669 de juin 2021

À lire