[N°621] - Souscrire une assurance dommages-ouvrage

par Julie HAINAUT
Affichages : 6402

Elle protège les propriétaires actuels et les futurs acquéreurs d’une éventuelle malfaçon pouvant affecter la structure de l’immeuble. Qui doit la souscrire ? Pour quelles raisons ? Que prend-elle en charge ? État des lieux des différentes règles en la matière. ©DR

À lire

[CCED N°5] - Le reportage : Clichy-sous-Bois : Lancement d’une ORCOD d’intérêt national

par Julie HAINAUT
Affichages : 3657

Dégradation du bâti, appauvrissement des habitants, manque de services publics... En Seine-Saint- Denis, Clichy-sous-Bois – une commune enclavée à 15 kilomètres de Paris – compte deux grosses copropriétés cumulant de nombreuses et importantes difficultés : l’Etoile du Chêne Pointu et le Chêne Pointu. Une Opération de Requalification des Copropriétés Dégradées (ORCOD) a été lancée.

 

À lire

[N°617] - Se préparer à 2017

par Julie Hainaut
Affichages : 5482

Audit, carnet numérique, fonds de travaux... De nouvelles obligations, issues notamment des lois ALUR (loi n° 2014-366 du 24 mars 2014 pour l’accès au logement et un urbanisme rénové) et ENE (loi n°2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement - Grenelle II), devront être respectées d’ici le 1er janvier 2017 par les copropriétés. Petit tour d’horizon de ces nouvelles règles. ©DR

À lire

[CCED N°4] - Le reportage : OPAH copropriété dégradée : Une rénovation ambitieuse à Vaulx-en-Velin

par Julie Hainaut
Affichages : 1278

Initiée le 9 décembre 2013, l’opération programmée d’amélioration de l’habitat (OPAH) copropriété dégradée, concernant l’ensemble immobilier Le François-Ouest à Vaulx-en-Velin, près de Lyon, devrait s’achever en juin 2017. Le point sur le chantier.

À lire

[N°616] - Habitat participatif : l'avenir de la copropriété ?

par Julie Hainaut
Affichages : 8040

Nouveau mode de logement, l’habitat participatif permet de choisir ses voisins en fonction de ses affinités. Le principe : mutualiser les moyens et, de ce fait, partager un mode de vie plus écolo à moindre coût. Etat des lieux.
©DR

À lire

[N°614] - Les outils de gestion du syndic bénévole

par Paul TURENNE
Affichages : 10473

Idéal pour les copropriétaires souhaitant s’affranchir des honoraires pratiqués par les syndics professionnels, la gestion par un syndic bénévole n’en nécessite pas moins un suivi comptable et administratif rigoureux. Le point sur les solutions permettant d’assister ces syndics dans leurs tâches.
©DR

À lire

[CCED N°3] - Le reportage : Quand l'administrateur judiciaire reprend la comptabilité du syndicat

par Paul TURENNE
Affichages : 6044

Face à une copropriété dont la situation comptable ne cesse de se dégrader, comment inverser la tendance ? Le point sur les règles à mettre en œuvre avec des exemples concrets, au sein du cabinet de Me Béatrice Dunogué-Gaffié, administrateur judiciaire à Paris.

Par Paul Turenne

©CNAJMJ

À lire

[N° 613] - Charges de copropriété : les analyser pour les faire baisser

par Paul TURENNE
Affichages : 5329

Chauffage, consommations d’eau et d’électricité, cotisations d’assurance, honoraires de syndics, assurances, travaux courants… Nombreux sont les postes de dépenses qui peuvent être réduits en copropriété, pour in fine, faire baisser les charges de copropriété. État des lieux et conseils en la matière. ©DR

À lire

[CCED N°2] - Le reportage : La procédure des travaux d’office

par Paul TURENNE
Affichages : 1841

Face aux risques induits par d’importantes fragilités structurelles d’un immeuble d’habitation datant du tout début du XXe siècle, la municipalité de Thorigny-sur-Marne (77) a fini par avoir recours à des travaux d’office. Une procédure coercitive, engagée à la suite du blocage des travaux par plusieurs copropriétaires, qui a finalement porté ses fruits. Le tout au cœur d’un îlot lui-même engagé dans une opération de rénovation urbaine.

Par Paul Turenne

À lire

[CCED N°1] - Le reportage : Sainte-Marthe - Jean Moinon : une administration judiciaire exemplaire

par Paul TURENNE
Affichages : 3948

Après une longue et lente descente aux enfers, l’îlot de logements des rues Jean Moinon, rue Sambre et Meuse et Sainte-Marthe, dans le Xe arrondissement de Paris, est en passe de devenir un exemple en matière d’administration judiciaire réussie. Le pari était pourtant loin d’être gagné initialement, tant ce bâti datant de la seconde moitié du XIXe siècle avait fini par se dégrader.

Par Paul TURENNE

À lire