Copropriété : Hall d'immeuble, lieu fonctionnel et social - Esthétisme et praticité

par Nathalie Levray, Journaliste
Affichages : 9807

Index de l'article

Esthétisme et praticité

La signalétique, la corbeille à papier ou un miroir, la façon dont l’aménagement, l’éclairage et les équipements sont traités dans le hall, fournissent un premier ressenti sur le bâtiment. C’est pourquoi, si le coût est un critère majeur, tout choix doit concilier esthétisme, fonctionnalité et facilité d’entretien, et s’effectuer en fonction des besoins.

Pour choisir le sol du hall par exemple, entrera en ligne de compte la fréquence des passages. Le revêtement doit être adapté au nombre d’allées et venues au quotidien, résister aux taches et conserver le reste du bâtiment propre. Un tapis de sol peut être prévu pour nettoyer au mieux les chaussures des personnes pénétrant dans l’immeuble. Plusieurs types de matériaux sont possibles : le carrelage, facile d’entretien, la moquette si elle est aisément lavable, le parquet pour sa chaleur, le PVC pour le choix des formes et coloris, les carreaux de ciment pour une apparence authentique ou le béton pour sa robustesse, etc. La couleur du matériau pourra donner l’impression que le hall d’entrée est plus grand, lorsque, à l’inverse, une teinte plus sombre sera préférée dans un espace grand et lumineux.

Dans tous les immeubles collectifs dont la demande de permis de construire a été déposée après le 12 juillet 1979, le hall reçoit obligatoirement une batterie de boîtes à lettres, soumise notamment aux normes AFNOR (NF D 27 404 et NF D 27 405). Mais elle doit aussi être pratique à utiliser et ne pas jurer avec les autres éléments présents dans le hall.