[N°616] - Habitat participatif : l'avenir de la copropriété ? - L'habitat participatif en Europe

par Julie Hainaut
Affichages : 21031

Index de l'article

En matière d’habitat participatif, la France se place loin derrière la Norvège, l’Allemagne ou encore la Suède. Une question de mentalité essentiellement. En France, l’image de la belle maison individuelle, du jardin clôturé et du chien reste le modèle principal dans l’inconscient collectif. En Suède, où le secteur de l’immobilier coopératif représente près de 20 % du parc immobilier du pays, la participation des habitants dans le processus de construction est davantage intégrée. En Suisse, on estime à 5 % le parc immobilier construit sur le mode de l’habitat participatif, soit 130 000 logements. En Norvège, les chiffres avoisinent 15 % du parc. Mais c’est à l’Allemagne que revient la palme où, à Tübingen, plus de 80 % des logements neufs sont construits en habitat participatif. En France, malgré la promulgation de la loi ALUR, qui constitue une avancée en matière d’habitat participatif en créant un cadre juridique et en comblant un manque, les banques restent encore frileuses sur le sujet.