[N°652] - Adapter l’immeuble au vieillissement de ses occupants

par Sophie MICHELIN-MAZÉRAN, journaliste
Affichages : 1079

La France vieillit.

Ce phénomène, bien connu, convoque dans son sillage le sujet de la perte d’autonomie des personnes âgées qui concerne chaque famille.
Et faut-il le rappeler, le «bien vieillir» à domicile correspond à une attente prioritaire de nos aînés, récemment mise en lumière lors de la concertation citoyenne «Grand âge et autonomie».
Ces évolutions majeures de la société sur le plan démographique et sociétal nécessitent d’apporter de nouvelles réponses dans la conception et la gestion des immeubles en copropriété, que les pouvoirs publics entendent aujourd’hui accompagner.

N’en déplaise au Général, la vieillesse n’est pas forcément un naufrage.

Verbatim
«Nous ne pouvons plus fermer les yeux. Le mur est trop proche et demain il sera trop tard».
(Discours de la ministre Agnès Buzyn lors de la remise du rapport Libault en mars 2019).