[N°636] - La valorisation des compétences du syndic

par Julie HAINAUT, journaliste
Affichages : 1144

Personne physique ou morale chargée de la représentation du syndicat et de l’administration des parties communes, le syndic de copropriété joue un rôle clé dans une copropriété. Le point sur l’accès à la profession et sa réglementation.

Le syndic est chargé d’assurer l’exécution des dispositions du règlement de copropriété et des décisions de l’assemblée générale (recouvrement des charges, travaux, entretien courant...), d’établir le budget prévisionnel du syndicat et de le soumettre au vote de l’assemblée générale, de percevoir les avances sur trésorerie et provisions sur travaux, d’administrer l’immeuble, de veiller à sa conservation et à son entretien, d’ouvrir un compte bancaire séparé au nom du syndicat, de représenter le syndicat dans tous les actes civils et en justice, d’établir et de tenir à jour un carnet d’entretien mis à la disposition de chaque copropriétaire, et afficher dans les parties communes le compte-rendu des décisions d’assemblées générales relatives à l’entretien et aux travaux de l’immeuble.
La loi ALUR a mis en place des dispositions permettant de mieux encadrer la profession (carte professionnelle spécifique, Code de déontologie, obligation de formation…).