Copropriété : Mes 12 règles d’or en AG

par Gilles Frémont, Directeur de copropriété
Affichages : 1241

A chacun sa manière. L’assemblée générale est sans doute l’exercice le plus délicat dans mon métier, le plus périlleux, et sans doute le plus admiré. Que l’on soit débutant ou confirmé, novice ou aguerri, le trac de l’artiste avant de monter sur scène vous traverse à chaque fois. L’adrénaline qui rend accro les gestionnaires de copropriété, est aussi, parfois, ce qui les fait exploser en pleine lumière. Tôt le matin ou tard le soir, les palpitations et le sentiment de solitude vous saisissent dès lors que vous contemplez cette salle vide, sans filet, quelques minutes avant l’inéluctable entrée du public. L’assemblée générale, épreuve redoutable et magique, ne vous laissera jamais indifférent. 

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 676 de mars 2022

L’art et la manière de conduire une assemblée ne s’apprennent pas à l’école. La rhétorique, non plus. C’est dans le chaudron que l’on découvre les comportements du groupe, que l’on observe les traits de caractère des personnages et que l’on retient de ses erreurs. C’est en forgeant qu’on devient forgeron, et c’est en tenant des assemblées générales que l’on devient syndic. Les coups, les regards, les attitudes, les mimiques, les intuitions et même les mercis, tous les détails ont leur importance. Et l’on constate que les mêmes ressorts, les mêmes réflexes, les mêmes discussions, se répètent à l’infini. Et le syndic comme un pilote, d’engranger les heures de vol, de s’affirmer davantage. Malgré l’expérience, me voilà toujours sur le qui-vive. On se fait un sang d’encre, pourtant l’assemblée se passe finalement merveilleusement bien. En revanche, quand on y va trop confiant et relâché, on se fait cueillir et ça fait mal, très mal. Instinct de survie. Restez concentré. 

A chacun son style, à chacun ses astuces. Voici donc mes 12 règles d’or en assemblée générale, mon kit de voyage pour les hautes altitudes :
1- Soignez l’accueil pendant l’émargement de la feuille de présence. Profitez des signatures en tête-à-tête pour sympathiser ;
2- Faites venir le président et le scrutateur au bureau, à vos côtés. Entourez-vous, après tout c’est la loi ;
3- Souhaitez la bienvenue à tout le monde et indiquez une heure de fin. Balisez le terrain ;
4- Laissez chaque personne s’exprimer sans couper la parole, et passez au vote à la première redite. Respectez la contradiction ;
5- Laissez environ cinq minutes par résolution. Tenez la cadence, c’est vous le professionnel ;
6- Invitez le président à introduire le débat pour l’approbation des comptes qu’il a contrôlé, ou la présentation d’un projet de travaux qu’il a souhaité. Structurez la délibération ;
7- Si vous n’avez pas la réponse à une question, proposez de donner l’information par mel le lendemain. On a le droit de ne pas tout savoir ;
8- Ne répondez pas aux provocations, ne vous laissez pas entraîner dans un duel. Maîtrisez vos émotions et changez de sujet ;
9- Recadrez fermement mais poliment en cas de propos irrespectueux ;
10- Parlez distinctement, la voix claire, faites-vous confiance ;
11- Faites tourner l’imprimante et sortez le PV, ça veut dire que c’est fini ;
12- La dernière… Souriez, ce n’est qu’une AG.

Gilles Fremont

Gilles Frémont, directeur copropriété