[N°655] - La décision.- 9.- Arrêté de péril. Refus d’un copropriétaire de voter les travaux. Absence d’intention de nuire. Abus de minorité non caractérisé.

par Florence BAYARD-JAMMES Professeur associé à Toulouse Business School
Affichages : 606

Cass. 3e civ., 12 septembre 2019 arrêt n° 750 F-D (pourvoi 18-18.800)

Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire la suite.