[N°645] - Les relations conseil syndical-syndic.

par David Rodrigues - juriste à l’association Consommation, Logement et Cadre de Vie (CLCV)
Affichages : 504

«Je t’aime, moi non plus». Voilà comment les relations conseil syndical-syndic pourraient être résumées. Deux organes qui doivent travailler de concert pour la bonne gestion de la copropriété mais qui, parfois (souvent ?), peinent à s’entendre ou tout simplement à s’écouter. Des situations où la personnalité des acteurs de cette tragi-comédie apparaît dans bien des cas comme à l’origine de situations de blocage.

Les textes sont clairs : le conseil syndical assite le syndic et contrôle sa gestion. Il donne également son avis au syndic sur toutes questions concernant la copropriété pour lesquelles il est consulté ou dont il se saisit lui-même. La fonction même des conseillers syndicaux apparaît donc comme relevant uniquement de l’assistanat et de l’avis, un avis «simple» et non «conforme».
Pourtant, dans la pratique, cela est loin d’être aussi aisé et une confusion des rôles n’est pas rare.