[N°619] - Le chiffre : 1 000 immeubles

par Edilaix
Affichages : 1323

Dans le cadre de son action contre le dérèglement climatique, la Mairie de Paris lance “Eco-rénovons Paris : objectif 1000 immeubles”. Ce programme échelonné sur 5 ans, est doté de 51 M€, dont 35,2 M€ alloués par la Ville de Paris. Le dispositif est lancé en partenariat avec l’ANAH, l’Agence Parisienne du Climat et les opérateurs SOLIHA (ex-Pact-Arim) et Urbanis.
Paris compte 47 000 copropriétés, qui représentent 75 % des logements parisiens. Plus de 90 % d’entre elles ont été construites avant la première réglementation thermique.
“Eco-rénovons Paris” est une démarche participative, ouverte en priorité aux copropriétés qui s’organisent pour répondre à un appel à candidature et bénéficier d’un accompagnement personnalisé et gratuit vers la rénovation énergétique et environnementale.
Pour vous informer sur l’éco-rénovation ou prendre rendez-vous et vous inscrire au programme “Eco-rénovons Paris” : www.coachcopro.com


[Lire également notre entretien : cliquez ici].
 

[N°618] - Le chiffre : 46 milliards

par Edilaix
Affichages : 1099

Selon le rapport de la Direction générale des finances publiques intitulé “Mission d’évaluation de la politique du logement”, l’État dépense chaque année  46 milliards d’euros pour le logement. Ce montant totalise les aides à la construction, les aides directes aux propriétaires et aux locataires, les dispositifs fiscaux de toute sorte, … Pour bon nombre d’observateurs, ces dépenses de l’État ont un effet inflationniste sur les prix de l’immobilier.
 

[N°617] - Le chiffre : 2 milliards

par Edilaix
Affichages : 3434

2 milliards

Foncia est à vendre 2 milliards d’euros. Leader français de l’administration de biens, Foncia revendique la gestion de 1 200 000 biens en copropriété. Les fonds de pension Bridgepoint et Eurazeo sont les deux actionnaires ; ils cèdent l’entreprise cinq ans après leur entrée dans le capital. Foncia compte quelque 7 500 salariés et a réalisé un chiffre d’affaires de 696 millions d’euros en 2015, en hausse de 8,5 %.

[N° 613] - Le chiffre : +16,5%

par IRC
Affichages : 1271

La hausse moyenne en France de la taxe foncière sur 5 ans, de 2009 à 2014, s’établit précisément, selon l’Union nationale de la propriété privée (UNPI), à 16,42 %. Cette hausse est bien supérieure à l’inflation estimée sur la période par l’INSEE à 6,50 %.
 

[N° 607] - Le chiffre : 1 %

par Edilaix
Affichages : 1542

Aux termes d’un rapport dressé par Michel Mouillard pour le compte de l’observatoire Clameur et publié le 10 mars, il apparaît que, sur l’ensemble de l’année 2014, les loyers de marché ont cru de 1 %.
Depuis le début de l’année 2015, la reprise d’activité du marché locatif privé se confirme. Néanmoins, les loyers de marché reculent à un rythme comparable à celui observé en 2013. S’agissant des vingt premières villes depuis le début de l’année, les loyers baissent dans 80 % d’entre elles. www.clameur.fr

[N° 606] - Le chiffre : 356 200

par Edilaix
Affichages : 1924

Arrêté initialement à 297 300, le nombre de logements mis en chantier en 2014 a finalement été porté à 356 200 par l’Insee. L’Insee a donc retrouvé 58 000 mises en chantier à la suite d’une erreur de calcul ! Plus précisement, c’est la collecte des informations auprès des collectivités locales qui sont habilitées à délivrer des permis de construire depuis 2007 qui est pointée du doigt. A cela s’ajoute une mauvaise appréciation sur le taux de réalisation de ces permis de construite en mises en chantier effectives. Selon le Monde du 28 février «depuis 2007, ce sont plus de 200 000 logements qui ont été ignorés des statistiques, soit l’équivalent d’une ville de la taille de Nice !»

[N° 605] - Le chiffre : 8 021

par Edilaix
Affichages : 1821

La mairie de Paris a décidé lors de son conseil municipal de décembre d’exercer un droit de préemption renforcé sur 8 021 logements situés dans 257 immeubles. L’objectif de cette décision est de favoriser une mixité entre les logements privés et les logements sociaux dans les immeubles gérés en copropriété. Selon Le Figaro, «dans les dix arrondissements sélectionnés par la mairie (IIe, Xe, XIe, XIIe, XVe, XVIIe, XVIIIe et XXe), les prix au m2 vont de 6 730 euros dans le XIXe à 9 000 euros dans le IIe».

[N° 604] - Le chiffre : 39 %

par Edilaix
Affichages : 1838

Telle est la faible proportion des copropriétaires se déclarant satisfaits ou plutôt satisfaits de leur syndic. Ce sondage a été réalisé par l’association CLCV (Consommation, logement et cadre de vie) auprès des lecteurs du journal Notre Temps. Les résultats du sondage s’appuient sur les réponses de 2 237 lecteurs ayant accepté d’y participer. Si l’association reconnaît les biais statistiques de ce sondage, le détail des résultats, recueillis en octobre, permet d’apprécier l’opinion nuancée de ces lecteurs sur les prestations des syndics, notamment des indépendants et sur plusieurs dispositions de la loi ALUR. A noter qu’à l’appui de ce sondage, la CLCV militerait pour une meilleure prise en compte des votes des copropriétaires présents ou représentés en assemblée générale.
www.clcv.org

[N° 603] - Le chiffre: 8120

par Edilaix
Affichages : 2110

Le prix du m2 des logements anciens de la capitale, relevé au 30 juin 2014, a baissé sur un an, de 1,1 % sur selon l’indice notaires-Insee. Ce prix s’établit à 4 340 €/m2 en petite couronne et 3 000 €/m2 en grande couronne.

[N° 601] - Le chiffre: 47 %

par Edilaix
Affichages : 1134

«C’est la proportion des propriétaires ou locataires de 25-34 ans qui consacrent chaque mois entre 30 et 39 % de leurs revenus à leur budget logement», tel est le résultat du baromètre IFOP/FNAIM publié en juillet 2014 [Echantillon de 864 personnes de 25 ans et plus, période du 11 au 16 juin].