Rénovation énergétique : calendrier MaPrimeRénov’

par Sophie Michelin-Mazeraux, Journaliste juridique
Affichages : 219

Le calendrier MaPrimeRénov’ est revu en raison de la crise sanitaire.

 Faux 

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 661 de septembre 2020

MaPrimRenov'La nouvelle aide à la rénovation énergétique des logements, MaPrimeRénov’, se met en place progressivement, malgré la crise sanitaire.

Pour mémoire, ce dispositif destiné prioritairement aux ménages les plus modestes remplace depuis le 1er janvier 2020 le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

C’est l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) qui pilote à présent cette aide versée dès l’achèvement des travaux. Cette dernière est calculée en fonction de deux éléments : les revenus des ménages ainsi que le gain écologique obtenu par les travaux de chauffage, d’isolation ou de ventilation. Ainsi, l’enveloppe budgétaire pour distribuer la PrimeRénov a été fixée à 390 millions d’euros afin de répondre à l’objectif défini par le ministre de la Ville et du Logement de 200 000 aides distribuées sur l’année 2020.

Selon un récent communiqué de presse de l’ANAH, l’instruction et le versement des aides a démarré à la fin du mois d’avril, conformément au calendrier initialement fixé. Il s’agit ,de toute évidence, de ne pas ajouter de difficultés financières supplémentaires à la crise actuelle.

Depuis l’ouverture du service le 2 janvier, et selon les données communiquées par l’ANAH, 35 830 demandes de primes ont été reçues pour un montant de 159 millions d’euros et le versement de 2 944 primes a été engagé pour un montant représentant 6,9 millions d’euros (www.maprimerenov.gouv.fr). Les demandes seront instruites au fur et à mesure de leur réception, et ce tout au long du 2e trimestre 2020.

Toutefois, la récession dans laquelle la France est engagée pourrait freiner l’appétence des propriétaires occupants pour entreprendre des travaux de rénovation dans leurs logements. A compter 2021, rappelons que les propriétaires bailleurs et les syndicats de copropriétaires pourront prétendre à cette aide.

maprimerenov-anah 

Sophie Michelin-Mazeraux

 

Sophie Michelin-Mazeraux, journaliste juridique