[N°637] - Entretien avec Anne Girault

par YS
Affichages : 447

 "La rénovation énergétique, ça marche !"

Anne Girault est la directrice générale de l’Agence Parisienne du Climat (APC). Le programme de travail de l’APC s’inscrit dans les objectifs du Plan Climat Energie de Paris, et dans le cadre du débat national et régional sur la transition énergétique.
Tout récemment, Anne Girault a prononcé un discours volontariste en faveur de la rénovation énergétique lors du 6ème forum de l’Eco-rénovation Paris. L’occasion de faire le point avec elle sur les actions de l’APC.

 

 

Pouvez-vous nous préciser les résultats en chiffres de l’action de l’APC ? Notamment, combien de syndicats des copropriétaires se sont inscrits à la plateforme CoachCopro® ?
«Il se passe quelque chose en copropriété ! C’est le slogan de notre dernier Forum de l’Eco-rénovation qui a rencontré un vif succès avec la participation de 900 visiteurs principalement des copropriétaires avisés souhaitant engager des travaux. Nous voyons véritablement qu’une dynamique de rénovation émerge, comme en témoignent les 2 230 copropriétés inscrites (soient 122 200 logements) sur la plateforme CoachCopro de la Métropole du Grand Paris. Pour celles qui sont déjà passées à l’action, cela représente plus de 91 millions d’euros de prestations d’études et travaux votés ou réalisés.  
A Paris, nous avons doublé le nombre d’inscrits entre 2016 et 2017, notamment, grâce au programme exceptionnel d’accompagnement lancé par la ville de Paris “Eco-rénovons Paris”. Fin 2017, 911 immeubles soient 28 000 logements sont lauréats Eco-rénovons Paris. Des chiffres significatifs qui montrent que lorsqu’ils sont aidés, des copropriétaires en nombre souhaitent réaliser des travaux d’isolation. Le dernier appel à candidature se termine le 30 juin. Aussi j’invite les Parisiens à contacter l’APC, le guichet unique du plan Eco-rénovons Paris. Notre mission est d’aider les copropriétaires à candidater pour bénéficier des aides exceptionnelles de la ville de Paris et de l’ANAH.»

À ce jour, quels sont les objectifs et les axes de développement de l’APC ?
«L’accélération de la rénovation est un enjeu majeur de la réussite des politiques climatiques et de la réussite de la transition énergétique en milieu urbain ,et pour Paris et pour son Plan climat. C’est ce que nous avons présenté dans notre contribution au plan rénovation bâtiment. Fort de notre expertise et de notre expérience, nous demandons à ce que le plan reconnaisse les spécificités de la copropriété et s’appuie sur le CoachCopro déployé France entière pour accélérer la rénovation en copropriété. Huit propositions ont été présentées accompagnant la demande de fixer un objectif chiffré pour les copropriétés dans l’objectif des 500 000 logements rénovés.
Sur le terrain, nous accompagnons les politiques publiques, plus particulièrement le Plan Climat de Paris, pour contribuer à massifier la rénovation : créer une demande de rénovation en tant que tiers de confiance et donner plus de visibilité aux professionnels. Dispositif original dans notre démarche, la création d’un observatoire métropolitain de la rénovation en copropriété. Il présente la dynamique du marché via quatre outils en ligne qui vont s’enrichir au fur et à mesure de l’avancée de nos travaux :
- une carte des copropriétés rénovées permettant de donner des références de projets réels ;
- des notes d’analyse : la première est une analyse technico-économique d’un échantillon d’une trentaine de copropriétés (soit 2 900 logements) ayant mené des opérations globales de rénovation énergétique ;
- une data visualisation des données permettant de qualifier par des indicateurs la dynamique du marché et de sélectionner les types de travaux réalisés ;
- l’instrumentation de copropriétés avec l’objectif d’évaluer et d’objectiver le gain de performance énergétique après travaux de rénovation. A cet objectif principal, d’autres objectifs complémentaires sont associés à l’étude : expliquer les éventuels écarts par rapport au gain théorique, évaluer le confort et la qualité de l’air. Après consultation en novembre dernier, nous avons retenu le cabinet Enertech pour nous accompagner sur l’instrumentation de huit copropriétés sur les hivers 2017-18 et 2018-19. Cette étude est financée par l’Ademe et l’Union Européenne dans le cadre du projet ACE-Retroffiting du programme Interreg Europe du Nord-Ouest. Nous aurons des premiers résultats en septembre 2018. C’est, je pense, une première en France sur les copropriétés du parc privé.
Le développement de cet observatoire s’inscrit dans le cadre de notre rôle plus large de mobilisation des filières professionnelles et de mise en synergie de la demande et de l’offre.

La rénovation énergétique des bâtiments est aussi le reflet d’une volonté politique aux côtés des copropriétaires. L’APC a-t-elle les moyens commerciaux et financiers suffisants pour réaliser sa mission ?
A Paris, la volonté politique est forte avec des ambitions portées dans le nouveau plan climat de Paris voté au Conseil de mars. Il est ainsi essentiel, en cohérence avec le Plan climat de Paris, pour les particuliers comme pour les professionnels, de s’emparer de ce sujet plus que jamais d’actualité, pour atteindre à l’horizon 2050 la neutralité carbone et l’objectif ambitieux, d’une rénovation de la totalité des logements parisiens ; soit éco-rénover 1 million de logements parisiens et d’ici 2020 accompagner plus de 50 000 logements dans cette action. Ainsi, la ville de Paris compte sur une réduction d’un tiers de la consommation d’énergie, d’ici à 2030 et de moitié pour 2050. Nous discutons actuellement avec la Ville de Paris et nos principaux financeurs pour que les moyens suivent ces objectifs ambitieux. Coté Ademe, les financements des plateformes territoriales de la rénovation seront désormais adossés au dispositif des CEE et j’ai bon espoir que ce nouveau mode de financement, qu’il va nous falloir expérimenter, puisse accompagner notre développement.  
Enfin, nous avons déployé le dispositif CoachCopro en France sur 21 territoires avec le soutien de l’Ademe. 242 000 logements en copropriété sont déjà concernés. C’est devenu la plateforme de référence en copropriété. Pour en arriver là, nous avons beaucoup investi sur cette plateforme et je remercie les partenaires qui nous accompagnent depuis le début. En 2018, nous allons nous appuyer sur des partenariats renforcés, y compris avec des partenaires privés. Des consultations sont en cours. C’est l’enjeu de ces prochains mois.

En savoir plus : www.apc-paris.com
et www.CoachCopro.com