[N°648] - Ils ont dit - UNIS

par UNIS
Affichages : 249

«Au nom du pouvoir d’achat des copropriétaires, le Premier ministre accuse le contrat-type de syndic, faute de clarté, d’entraver la mise en concurrence (…). S’il faut faire des économies sur la copropriété, c’est sur les 90 % des autres charges qu’il faudrait les trouver. A commencer par les taxes immobilières. Et passer à la lettre recommandée électronique car les 7 millions de copropriétaires sont destinataires d’un recommandé annuel de convocation aux assemblées générales».
Communiqué de l’UNIS, le 4 avril.