[N°642] - Lors de la dernière assemblée générale qui s’est tenue il y a déjà plus de quatre mois, nous avons élu un syndic professionnel pour remplacer le copropriétaire qui gérait bénévolement l’immeuble et qui a souhaité mettre fin à ses fonctions. Réce

par Florence BAYARD-JAMMES Professeur permanent Toulouse Business School
Affichages : 77

Lors de la dernière assemblée générale qui s’est tenue il y a déjà plus de quatre mois, nous avons élu un syndic professionnel pour remplacer le copropriétaire qui gérait bénévolement l’immeuble et qui a souhaité mettre fin à ses fonctions. Récemment, le conseil syndical a demandé au syndic copie des relevés du compte bancaire et nous nous sommes aperçus, à cette occasion, que notre syndicat de copropriétaires ne disposait pas d’un compte séparé ouvert à son nom. Dans la mesure où l’ouverture d’un compte séparé pour chaque syndicat est une obligation pour le syndic, que devons-nous faire ? La loi prévoit-elle une sanction particulière lorsque le syndic ne respecte pas ses obligations ?

Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire la suite.