[N° 581] - La force du copropriétaire majoritaire

par Catherine BLANC-TARDY
Affichages : 4124

«La raison du plus fort est toujours la meilleure. Nous l’allons montrer tout à l’heure… ». Contrairement à la fable qui commence ainsi dans laquelle Jean de Lafontaine dépeint justement la société des hommes, nous allons plus modestement rappeler que le législateur, grand ordonnateur du petit monde de la copropriété, a souhaité protéger le plus faible, et pour cela, a inscrit dans la loi du 10 juillet 1965, un article 22 consacré à la protection du copropriétaire minoritaire.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire la suite.