par Jean-Marc ROUX
Affichages : 2168

Le vendeur d’un lot de copropriété ne doit pas garantie à l’acquéreur en cas de trouble de fait provenant du syndicat des copropriétaires.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire la suite.