[CCED N°11] - L'édito : Vers un tandem Syndic/administrateur ?

par Jean-Marc ROUX, Directeur scientifique des éditions Edilaix
Affichages : 863

La désignation d’un administrateur judiciaire dans le cadre de l’article 29-1 de la loi du 10 juillet 1965 est-elle toujours synonyme de disparition du syndic au sein de la copropriété ? Assurément si l’on en croit le régime des syndicats en difficulté (son mandat prend fin de plein droit, sans indemnité).

Au demeurant, la pratique démontre que l’administrateur provisoire fait assez souvent appel à un syndic afin de l’assister dans sa mission, eu égard à son expérience dans le domaine de la copropriété et à ses spécificités. La compétence du professionnel de la gestion de crise et de l’impayé alliée à celle du professionnel de la gestion de l’immeuble collectif. La Cour de cassation semble se déclarer favorable à cette association de compétences.

Et si c’était cela la solution ?