[N°636] - rénovation énergétique

par YS
Affichages : 702

La rénovation énergétique représente des enjeux considérables, notamment financiers, pour les syndicats de copropriétaires.

Aides aux syndicats

>Le programme éco-rénovons à Paris

Le 31 janvier dernier, l’Agence Parisienne du Climat (APC) et la Ville de Paris proposaient aux copropriétaires, syndics et professionnels un événement pour tout savoir sur l’éco-rénovation en copropriété. Près de 900 visiteurs se sont rendus à cet événement et plus de 150 professionnels se sont relayés pour apporter tous les renseignements aux visiteurs déjà bien avertis et susceptibles de vouloir engager un projet de rénovation. Pour les syndicats de copropriétaires parisiens qui souhaitent également engager une démarche en vue de la rénovation de leur immeuble, la Ville de Paris en lien avec l’APC a développé le programme Eco-rénovons Paris.
Éco-rénovons Paris propose un soutien aux copropriétaires de deux types : un accompagnement gratuit et personnalisé à toutes les phases de montage du projet de la copropriété, par un conseiller Éco-rénovation qui s’appuie sur une équipe pluri-disciplinaire spécialisée dans la rénovation des copropriétés (appui méthodologique, conseils techniques, ingénierie financière, assistance administrative et juridique) ; la mobilisation par le conseiller Éco-rénovation de toutes les aides financières existantes, pour les phases audit et travaux, et en particulier des subventions spécifiques créées par la Ville de Paris pour le programme Éco-rénovons Paris.
Si ce programme vous intéresse, votre dossier de candidature est à retirer avant le 30 juin 2018 :

Renseignements et inscriptions :
www.apc-paris.com/coachcopro
01 70 38 35 10.

 

Plan de rénovation des bâtiments

> Pour des efforts spécifiques en faveur des copropriétés

Le Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique, présidé par Thierry Repentin et qui dépend du ministère de la cohésion du territoire, a réuni l’ensemble de la filière du bâtiment, jeudi 18 janvier. Il s’agissait d’auditionner les différentes parties prenantes sur le sujet de la rénovation énergétique des copropriétés. L’état des lieux dressés par les différents intervenants fait état d’une situation préoccupante.
Alors que les copropriétés représentent pourtant près de 30 % des résidences principales en France, les chantiers de rénovation «peinent à décoller». Processus de décisions trop longs et trop complexes, manque d’accompagnement des copropriétaires, manque d’intérêt, instabilité des aides financières, «2018 ne dérogeant pas à la règle» sont autant de freins identifiés par les acteurs.
Face à ces enjeux, le Conseil demande à ce que soit ajouté au plan de rénovation énergétique des bâtiments un axe transversal dédié à la rénovation des copropriétés.

Quatre actions
Le Conseil propose de développer quatre actions :
1- Stabiliser les aides financières et les rendre plus lisibles :
«Les délais intrinsèques aux copropriétés ne permettent pas de s’adapter aux aides financières qui évoluent quasiment chaque année au gré des différentes lois de finances. Alors qu’il est primordial pour permettre la prise de décision que les copropriétaires aient de la visibilité en termes d’aides financières». Ainsi, le Conseil propose l’élaboration d’une loi de programmation énergétique des aides sur 5 ans qui entraînerait stabilité et lisibilité des aides ;
2- Faciliter le suivi de la rénovation par la mise en œuvre rapide du carnet numérique de suivi et d’entretien pour la rénovation, incluant l’état de son bâti, en facilitant le développement des contrats de performance énergétique (CPE) ;
3- Simplifier l’accompagnement et la définition des travaux avec des financements publics dédiés à l’ingénierie technique et financière, en simplifiant les outils de diagnostic et en renforçant le diagnostic technique global. «Ce travail pourrait également s’inclure dans une réforme plus large et nécessaire du droit de la copropriété» ;
4- Déployer des offres de formation pour les syndics de copropriété.

© Agence Parisienne du Climat 

Concours des architectes

> Des outils pour rénover les copropriétés

L’ordre des architectes propose un outil pour les professionnels, adapté à la rénovation des petites copropriétés. Cela se présente sous la forme d’un fiche appelée “Évaluation et potentialités architecturales et écologiques d’une copropriété”. Il s’agit «d’un chemin de fer pour dresser rapidement le profil architectural, technique et énergétique d’une petite copropriété».
Les données à renseigner sont relatives à l’orientation et la lumière, à la surface et l’habitabilité, au confort énergétique et aux éléments patrimoniaux.  Cela permet à l’architecte de «réaliser le profil du bien assorti de propositions pour une rénovation intégrant qualité d’usage, confort énergétique et amélioration de la valeur patrimoniale».
Cette fiche est renseignée par un architecte à la suite d’une visite sur les lieux. Elle «ne saurait constituer un audit technique du bien, un diagnostic immobilier, ou une mission de maîtrise d’œuvre».
À télécharger sur www.architectes.org