[N° 565] - LE CHIFFRE : 72,4 %

par Edilaix
Affichages : 842

C’est le pourcentage de Français qui estiment que l’affichage du diagnostic de performance énergétique (DPE), obligatoire dans les annonces immobilières depuis le 1er janvier, aura une influence sur le sur le prix des biens et leur marge de négociation.
82,3 % des répondants estiment ainsi que de mauvais résultats d’un DPE d’un bien permettront de le négocier à la baisse. 26,6 % se disent même prêts à envisager d’abandonner une négociation pour ce motif (Source : étude réalisée par AvendreALouer.fr le 1er janvier 2011).

[N° 565] - DEUX CHIFFRES : 82 jours ; 1,45%

par Edilaix
Affichages : 639

82 jours

C’est le délai moyen de transaction immobilière sur la France en décembre 2010. Il s’agit de l’un des plus courts mesuré depuis 2 ans et demi. Ce délai est réduit à 45 jours sur la ville de Paris (source Century 21)

 

1,45%

Pour le 4ème trimestre 2010, l’Indice de référence des loyers (IRL) a augmenté de 1,45 % sur une année (Insee).

[N° 564] - LE CHIFFRE : 1 000 000 000 (1 milliard)

par Edilaix
Affichages : 902

C’est le nombre de kilos d’imprimés publicitaires sans adresse distribués dans les boîtes aux lettres des Français par an, soit 17 kg/habitant. Cela représente 5% du poids des poubelles des Français.
Apposer un autocollant «Stop Pub» permet de réduire significativement cette masse supplémentaire de déchets.
Source : www.consoglobe.com

[N° 564] - LE CHIFFRE : + 7,8 %

par Edilaix
Affichages : 763

C’est l’Indice de confiance immobilier mesuré en octobre par TNS Sofres pour Logic-immo.com. Cet outil qui permet d’analyser à un instant T l’opinion des Français sur l’état actuel et futur du marché immobilier est en hausse par rapport à juillet 2010 où il s’établissait à 5,9 % et à mai 2010 où il était descendu à - 2,5 %.
Echantillon national représentatif de 500 personnes (âgées de 18 à 60 ans)

[N° 563] - LE CHIFFRE : 3,3 %

par Edilaix
Affichages : 686

C’est le taux d’intérêt moyen des crédits immobiliers en France en septembre, soit le niveau le plus bas depuis l’après-guerre. Le précédent plancher avait été atteint au 4e trimestre 2005 avec 3,36 %. En octobre 2008, lors du déclenchement de la crise, les taux s’établissaient à plus de 5 %.
Le niveau des mensualités associées à un même capital emprunté reste cependant toujours de 10 % inférieur à son niveau de décembre 2008.
Sur l’ensemble du 3ème trimestre 2010, les taux du secteur concurrentiel se sont établis en moyenne à 3,35 % pour l’accession dans le neuf et 3,34 % pour l’accession dans l’ancien.
Depuis la fin des années 1990, la hausse des prix de l’immobilier a été de 140 % et les prix ont même été multipliés par 22 depuis 1964, soit bien plus que l’inflation, selon l’étude de l’organe central de garantie des prêts pour le logement.

[N° 562] - LE CHIFFRE : 94 %

par Edilaix
Affichages : 617

C’est le pourcentage d’habitants en copropriété qui déclarent se sentir bien dans leur immeuble.


Source : Observatoire du bien-être Loiselet & Daigremont 2010

[N° 561] - LE CHIFFRE : 3,40 %

par Edilaix
Affichages : 1403

C’est le taux moyen des crédits immobiliers sur 15 ans. Il s’élevait à 3,70 % début 2010. Le meilleur taux du marché reste stable à 3,30 % pour un crédit sur 15 ans et 3,50 % sur 20 ans, des niveaux inédits depuis début 2006.

En cause : le niveau actuellement très bas de l’OAT 10 ans – taux de long terme des emprunts d’Etat, utilisé par les banques comme référence pour déterminer les taux fixes – redescendu le 5 juillet en dessous du seuil historique des 3 %, tandis que la Banque centrale européenne maintenait son principal taux directeur à 1 %. De quoi maintenir, pour quelques mois encore, les taux de crédit à un niveau très bas.

Source : www.meilleurtaux.com

[N° 570] - LE CHIFFRE : 2 millions de

par IRC
Affichages : 1022

Il s’agit de la surface des toits et terrasses des immeubles parisiens intra-muros datant d’avant 1970 qui pourrait être utilisée pour construire des surélévations dans le respect des normes urbanistiques.

Cette mesure dans les cartons du ministère du logement et soutenue notamment par l’Unpi, permettrait d’accroître le nombre de logements disponibles sur un marché tendu, tout en évitant l’étalement urbain qui consomme l’équivalent d’un département français tous les 10 ans.

(Ci-contre : Surélévation d’un immeuble dans Paris. Crédit : PSS.Archi.eu)

[N° 569] - LE CHIFFRE : 35 000

par Edilaix
Affichages : 986

C’est le nombre d’ascenseurs qui ne répondaient pas, à la fin mars 2011, aux normes de sécurité imposées par l’application de la loi du 2 juillet 2003 sur la Sécurité des Ascenseurs Existants, dite loi SAE. Ce chiffre est à rapprocher des 482 000 ascenseurs recensés par les professionnels, la copropriété représentant 50 % du parc. Initialement fixée en 2008, l’échéance pour la mise en sécurité, prévue dans la première tranche de travaux sur les trois édictées par la loi, avait été repoussée au 31 décembre 2010.
(source : Fédération des Ascenseurs - Crédit photo : ThyssenKrupp)

[N° 570] - LE CHIFFRE : +4.8%

par Edilaix
Affichages : 1115

C’est en volume l’augmentation des dépenses de chauffage et d’éclairage en France en 2010. Principalement en cause : un automne et un hiver rigoureux, sans oublier une augmentation de 18,5 % du prix du fioul domestique, du fait de la montée des cours du pétrole brut. Seule solution : améliorer l’isolation afin de diminuer la consommation énergétique.

Source : Insee