[N° 574] - LE CHIFFRE : 7%

par Edilaix
Affichages : 1166

Le relèvement de la TVA de 5,5% à 7% pour les travaux de rénovation des logements semble accepté par les particuliers et les professionnels. Ce relèvement représente 150 € par tranche de 10 000 €.

[N° 573] - LE CHIFFRE : 52%

par Edilaix
Affichages : 1012

Selon les chiffres publiés par l’observatoire national du bien-être dans les immeubles, si les Français «sont plus que bien» dans leur immeuble, ils sont «52% à considérer le bruit comme ayant une forte influence sur leur sentiment de mal-être».
Source : Ipsos à la demande de Loiselet Daigremont, étude placée sous le patronage du Secrétariat au logement et à l’urbanisme. Résultats 2011 issus d’un sondage en deux vagues en mai et juin auprès de 718 individus âgés de 20 ans et plus et résidant dans des appartements.

 

[N° 573] - LE CHIFFRE : 3,9%

par Edilaix
Affichages : 966

Tel est l’accroissement moyen des charges de copropriété en 2010 (hors chauffage) selon l’observatoire de l’Union nationale de l’association des responsables de copropriété (Unarc).
Ces chiffres «confirment ce que les copropriétaires savent : que les charges 2010 continuent à augmenter plus vite que l’inflation».
Source Oscar, observatoire de l’Unarc sur les charges dans la région parisienne, échantillon de 1000 copropriétés.

[N° 572] - LE CHIFFRE : 40 W

par Edilaix
Affichages : 1574

C’est la puissance des ampoules à incandescence qui ont été retirées de la vente le 31 août dernier. Ce retrait fait suite à celui des ampoules de 100, 75 et 60 W, organisé selon le calendrier fixé par une convention signée le 23 octobre 2008 entre le ministère du développement durable, les distributeurs, l’éco-organisme Recylum, EdF et l’Ademe. Le 31 décembre 2012, les ampoules à filament devraient avoir ainsi totalement disparu. En substituant des lampes à basse consommation à ces ampoules énergivores, la France compte économiser plusieurs térawatts-heure d’électricité.

 

[N° 572] - LE CHIFFRE : 170 000

par Edilaix
Affichages : 1160

Les métiers d’agents immobiliers, administrateurs de biens et syndics de copropriété représentent 170 000 personnes. Les 48 000 entreprises du secteur réalisent un chiffre d’affaires annuel de 18 milliards d’euros avec l’administration de 7 millions de lots en copropriété, la gérance de 2 millions de biens et un peu plus de 400.000 transactions de logements anciens. Chiffres issus des états généraux des professions immobilières organisés par la Fnaim et l’Unis.

[N° 571] - LE CHIFFRE : 167 928

par Edilaix
Affichages : 2718

C’est la capacité d’emprunt à raison du versement de 1 000 €/mois sur 20 ans, pour les villes de Nantes et Lille où les crédits immobiliers sont les plus bas, selon le courtier en ligne meilleurtaux.com.
Alors qu’au premier trimestre 2011, les prix ont augmenté sur un an de 6 % à 20,8 % dans les dix plus grandes villes de France, les écarts de pouvoir d’achat immobilier restent très importants. Un investisseur disposant d’un même budget de 1 000 € par mois pendant 20 ans, peut ainsi acheter un studio de 21 m2 à Paris, un deux pièces de 55 m2 à Lille et Marseille ou un trois pièces de 68 m2 à Toulouse et Strasbourg.

[N° 568] - LE CHIFFRE : 70 %

par Edilaix
Affichages : 883

C’est la proportion de ménages déclarant avoir connaissance de l’affichage obligatoire du diagnostic de performance énergétique (DPE) pour les biens immobiliers proposés à la vente ou à la location. Ils sont, par ailleurs, 80 % à estimer que le DPE serait un critère de choix important ou très important s’ils devaient acheter un bien aujourd’hui.
(Baromètre Fnaim/Ifop “Le moral des Français face au marché immobilier“ réalisé en mars 2010)

[N° 568] - LE CHIFFRE : 49 %

par Edilaix
Affichages : 756

C’est la proportion de Français pour qui le crédit immobilier constitue un danger, selon un sondage réalisé du 15 au 17 février 2011 par l’institut Ifop pour VousFinancer.com, auprès de 1009 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus.
Le crédit immobilier apparait dangereux principalement auprès des personnes aux revenus faibles (70 %), des locataires (66 %), des jeunes (67 %) et des ouvriers (60 %).

[N° 567] - LE CHIFFRE : 72 %

par Edilaix
Affichages : 872

Il s'agit des Français pour qui la réalisation d’économie demeure la raison principale pour s’équiper en système énergies renouvelables. 88 % des personnes interrogées qualifient leur facture énergétique d’élevée et parmi elles, 32 % la considèrent même «très élevée». Parmi les Français équipés en systèmes énergies renouvelables, 84 % affirment effectivement réaliser des économies financières, le confort étant une priorité pour seulement 16 % des personnes.
Source : Enquête Ifop pour Qualit’EnR du 1er au 3/02/11 sur un échantillon de 1007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

[N° 567] - LE CHIFFRE : 35

par Edilaix
Affichages : 714

C’est le surcoût mensuel occasionné par la hausse des taux d’intérêt entre février et mars pour un crédit moyen de 165 000 euros sur 20 ans. En mars, la remontée des taux s’est en effet confirmée, avec une hausse moyenne de 0,15 point liée notamment à la hausse de l’OAT 10 ans (Obligations À Terme) qui atteint 3,49 % au 16 mars contre 2,49 % cet été, à laquelle s’ajoutent des tensions inflationnistes (2,4 % d’inflation dans la zone euro en février) et la probable hausse du taux de refinancement de la Banque centrale européenne en avril, non actée à l’heure où nous bouclons ce numéro.
Les taux demeurent toutefois à un niveau bas comparé à ces cinq dernières années (5,15 % sur 20 ans en octobre 2008), ce qui rend encore intéressante la renégociation des crédits souscrits entre fin 2007 et début 2009.
Source : Meilleur taux