[N° 598] - Ils ont dit : Bruno Le Roux, président du groupe socialiste

par Edilaix
Affichages : 1428

«Il faut regarder les réactions du marché, si le marché se rétracte, alors, il faut sans attendre apporter des correctifs»

à la loi sur le logement (ALUR) a indiqué, sur Europe 1, le 8 avril, Bruno Le Roux, président du groupe socialiste, à l’Assemblée nationale.

[N° 595] - Ils ont dit : «La ministre est revenue à la raison»

par Edilaix
Affichages : 1625

«La ministre est revenue  à la raison, mais, par  des annonces faites  à l’emporte-pièce, elle a pris le risque de créer une angoisse et de déstabiliser tout un secteur économique porteur de tous les espoirs de croissance. C’est beaucoup de bruit pour rien.» 

Propos de François Gagnon président d’Era Europe, au journal Le Monde du 15 janvier. Ce réseau de franchises compte plus de 350 agences en France.

[N° 594] - Ils ont dit : J.-F. Buet sur le projet de loi Alur

par Edilaix
Affichages : 1849

«Dans un contexte français où la doctrine en matière de défense du consommateur va quitter le champ associatif pour être portée par le champ judiciaire, il est essentiel de rappeler que la légitimité, la capacité à prendre la parole au nom des consommateurs doivent être du côté de ceux qui apportent toutes les garanties d’honnêteté, d’intégrité et d’éthique.»
Propos de Jean-François Buet, président de la Fédération nationale de l’immobilier, sur son blog.

[N° 593] - Ils ont dit :

par Edilaix
Affichages : 1827

«La garantie universelle des loyers, c’est taxer 100 % des gens pour les 2 % qui ne paient pas leurs loyers.»

Propos d’Alain Denin, pdg du groupe Nexity au journal Le Monde du 4 octobre.

Photo©Nexity

[N° 590] : Ils ont dit : constat sévère pour les syndics professionnels

par Edilaix
Affichages : 1395

«Si les honoraires du syndic pèsent de 8 à 10 % des dépenses du syndicat de copropriétaires, soit de 3,43 € à 3,90 € du m2/an, ce poste a connu une importante inflation depuis 3 ans tant pour le forfait dit de “gestion courante“ qui a augmenté en moyenne de 3 % pour le forfait de base et de 10 % pour les prestations particulières.»

 

Ce constat sévère est dressé par l’Union fédérale des consommateurs (Ufc-Que choisir ?) et l’association des représentants de copropriété (Arc) à l’issue d’une étude menée sur les offres des cinq plus grands réseaux de syndics professionnels.
Rapport en date du 28 mai à lire sur www.quechoisir.org

[N° 588] - Ils ont dit : Vers un rebond du marché

par Edilaix
Affichages : 1466

«Le mouvement est confirmé sur l’essentiel du territoire : les prix des logements sont désormais orientés à la baisse…, et l’histoire s’est accélérée ces derniers mois. … Des dizaines de milliers de ménages ont besoin de se loger. Ils y avaient renoncé parce que les prix s’étaient éloignés de leurs possibilités financières. La question, maintenant, est de savoir si cette baisse de prix conjuguée à la faiblesse des taux va redonner de la vigueur au marché. Pour ma part, je n’ai pas de doute sur la réalité de ce ressort. Dans l’immobilier résidentiel, l’équation est redevenue favorable aux acquéreurs, sur fond de taux d’intérêt bas.»
Cette analyse optimiste est signée de Jean-François Buet, président de la Fnaim, qui voit dans la baisse du prix des logements, «le signal incontestable» d’un rebond.

[N° 587] - Ils ont dit : les ordonnances de François Rebsamen

par Edilaix
Affichages : 1683

«Les ordonnances peuvent être un moyen d’agir vite [sur des textes] … qui peuvent relancer une activité, créer des emplois, faire renaître un sentiment de confiance. Aujourd’hui, le logement est la priorité des priorités. Il faut l’encourager en luttant contre la lourdeur des procédures et en abaissant la Tva. Je suis partisan d’un taux de Tva à 5% sur la construction de logements locatifs et, si on peut le faire aussi, sur les travaux de rénovation thermique.»

Propos de François Rebsamen, président du groupe socialiste au Sénat, lors d’un “questions d’infos“ sur LCP.

Crédit Sénat

[N° 586] - Ils ont dit sur le montant des travaux

par YS
Affichages : 2145

«Le montant voté des travaux doit être respecté.
Si le syndic laisse s’effectuer un dépassement de ce montant, sa responsabilité peut être recherchée. Ce dépassement peut alors revenir à la charge du syndic.»

Voilà la mise en garde adressée par Me Jean-Robert Bouyeure aux professionnels de l’administration de biens, lors de la conférence “Justice et construction“, organisée récemment au palais de Justice de Paris, sur le thème des travaux en copropriété.

Jean-Robert BOUYEURE lors de son intervention. Credit O. Affif.

[N° 585] - Ils ont dit : Cécile Duflot

par Edilaix
Affichages : 2502

«La priorité doit être donnée à l’offre nouvelle [de logements]. Car sans un effort sur l’offre, toute action en faveur de la solvabilisation des acquéreurs dans l’ancien se traduira par une inflation des prix, et au final une captation par la rente foncière. Cela ne signifie pas qu’il ne faille rien faire pour le parc ancien.Le budget de l’Anah [l’Agence nationale de l’habitat] a été renforcé. Je souhaite que [ces] moyens permettent de développer une offre conventionnée dans le parc privé à loyer maîtrisé.»
Pour information, le budget de l’Anah a été augmenté pour 2013, de 22 %, pour s’établir à 508 M€ grâce au produit de cessions de quotas carbone. Crédit DR

 

[N° 584] - Ils ont dit : Hugues Périnet-Marquet

par Edilaix
Affichages : 1637

«Au même titre qu’il existe des écoles confessionnelles, pourquoi n’y aurait-il pas des copropriétés de nature confessionnelle» avec l’adoption d’un règlement de copropriété ad hoc ?

Le professeur Hugues Périnet-Marquet s’est ainsi interrogé lors d’une conclusion, brillante, des  travaux du colloque  de la Chambre nationale des experts en copropriété (Cnec). Compte tenu de la position des juges opposant règlement de copropriété ou destination de l’immeuble à la liberté religieuse, la question mérite en effet d’être posée.

“Copropriété et libertés“, tel était le thème retenu pour ce colloque annuel qui s’est tenu récemment à Dijon. A l‘épreuve de la copropriété, la liberté d’association, la liberté de jouir de son lot privatif, le droit à la vie privée, la liberté religieuse…  ont été évoquées.

Photo : Crédit DR