[N°631] - Charges de copropriété : stabilisation à Paris selon la FNAIM

par YS
Affichages : 3196

La FNAIM du Grand Paris a livré en juin dernier, les résultats de la sixième édition de son observatoire des charges de copropriété. «Après deux années de baisse consécutive, la FNAIM du Grand Paris constate une stabilité des charges de copropriété en 2016». Sur Paris intramuros, l’analyse porte sur 3 861 immeubles représentant 104 773 lots, soit 16,1 % des lots recensés dans la capitale. Les données collectées proviennent directement des bases comptables et non du déclaratif.
Dans le tableau ci-dessous, les valeurs des charges sont exprimées en euro par lot et par an. Dans le détail des charges de copropriété, l’eau, les ascenseurs, les impôts et les honoraires de syndics sont demeurés stables en 2016. Toutefois, la FNAIM relève que «concernant les honoraires, entre 2013 et 2015, années marquées par la mise en application de la loi ALUR et du nouveau contrat de syndic, les honoraires de gestion des syndics avaient augmenté de 18 %, dont 11 % en 2015».
Les charges en baisse en 2016 sont celles de l ‘énergie : chauffage et électricité.
Sont constatées à la hausse, les charges de personnel en raison de l’effet de l’obligation de souscrire, pour les salariés, une prévoyance et une mutuelle santé. À la hausse également, les assurances et les charges financières qui augmentent respectivement de + 4,90 % et + 2,30 %. Et, enfin, les honoraires hors forfait de syndic bondissent de près de 13 %.