[N° 595] - Plomb Report de 3 ans ?

par Edilaix
Affichages : 1932

A compter du 26 décembre 2013, la teneur en plomb de l’eau au robinet ne peut, en théorie, excéder les 10 microgrammes par litre (µg/l). Ce seuil avait été fixé par un décret, du 20 décembre 2001 pris à la suite la directive européenne 98/83/CE. Jusqu’à présent, le seuil est de 25 µg/l.
L’association nationale de défense des consommateurs Clcv a adressé un courrier au gouvernement demandant un report de trois ans de l’application de ce seuil. Pour atteindre l’objectif de 10 µg/l, «le remplacement des canalisations en plomb est inévitable. D’après les dernières études, 7,5 millions de logements sont concernés en France, dont plus de 800 000 uniquement à Paris.» La Clcv estime le coût moyen de cette opération à 2 250 € / logement. «Il s’agit d’une dépense importante pour les copropriétaires qui ont souvent dû faire face à la rénovation des ascenseurs et qui sont amenés à se mobiliser sur la rénovation thermique.» Pour l’Association des responsables de copropriété (Arc), le risque judiciaire est quasi nul notamment de la part des locataires à l’égard de leur bailleur : «il n’y a eu aucun procès depuis dix ans concernant le non-respect du taux de 25 µg/l».