[N° 588] - Rapport parlementaire: l’immobilier, frein à la compétitivité

par Edilaix
Affichages : 1205

Le député Daniel Goldberg a remis le 27 mars, son rapport sur “les coûts de la production en France”, notamment au sein des pays européens. Parmi ceux-ci, le rapport relève que : «Les Français consacrent une partie croissante de leurs revenus pour se loger. En vingt ans, le poste logement des Français représente désormais 25 % à 28 % du budget des ménages contre 12 % à 15 % en Allemagne.» Ainsi, le ménage français concède deux fois plus d’efforts financiers pour se loger que son voisin outre-Rhin.
La hausse des prix immobiliers en France contribue à “renchérir le coût du travail”. «La flambée des prix a un impact direct au niveau salarial : les entreprises sont contraintes d’en tenir compte dans la détermination de leurs masses salariales.» Enfin, «le prix de l’immobilier et du foncier a un impact sur l’ensemble de l’économie, en orientant l’épargne vers les crédits immobiliers plutôt que vers le financement des entreprises.» Louis Gallois, commissaire à la compétitivité, a récemment regretté de n’avoir pas pensé à citer le logement dans son rapport : «c’est une différence décisive pour la compétitivité entre les deux pays et c’est une pression très forte sur les salaires des Français.»
http://www.assemblee-nationale.fr