Vis ma vie de gestionnaire de copro : Le rooftop

par Gilles Frémont , Chronique assurée et rédigée par l’Association nationale des gestionnaires de copropriété
Affichages : 71

Qui n’a jamais rêvé d’une terrasse privée sur le toit de son immeuble, un petit jardin d’Éden perché, arboré, sol en teck, jacuzzi et vue dégagée sur la Tour Eiffel ? Un luxueux rooftop pour pool party endiablées, disc-jockey, champagne et compagnie ?

Ce matin, je reçois un appel téléphonique de jeunes mariés qui viennent tout juste d’acheter au dernier étage. Des étoiles plein les yeux, ils sortent de chez le notaire. «Bonjour, nous sommes la famille Bellevue, nous voulons faire une extension de notre appartement sur le toit ; il a du potentiel. La famille s’agrandit et ce projet nous tient à cœur».

Pour la petite histoire, je précise qu’il s’agit d’une toiture-terrasse d’environ 100 m2, au 8e étage d’un immeuble cossu de la banlieue ouest.

«Quelles sont les démarches Monsieur le syndic ?». Je connais bien l’endroit, il y a les édicules d’aération et la machinerie ascenseur, les garde-corps sont neufs.

À lire